Crossrocks.com – France (French)


MAJESTIC VANGUARD - Beyond The Moon

Depuis quelques années, les noms de groupes à grands coups de « Majesty » par-ci et de « Majestic » par là semblent être à la mode et force est de constater que ces groupes officient le plus souvent dans un style assez proche les uns des autres, disons Metal mélodique pour faire court. Les Suédois de MAJESTIC VANGUARD ne dérogent pas vraiment à cette règle tout en privilégiant une certaine facilité d’accès où l’esprit « Power Metal » et ses tempos endiablés sont laissés de côté, et où les touches « symphoniques » restent discrètes tout en étant présentes. Si certains des musiciens du groupe jouent ensemble depuis plus de dix ans, et nul doute que ça se sent tant l’ensemble est d’un haut niveau, le chanteur est quant à lui le dernier arrivé (2003) et n’avait avant cela aucune expérience dite Metal ; pas étonnant que le groupe lui ait offert sa chance car le bougre est d’une aisance et d’un professionnalisme indiscutable, rappelant par

moments Oliver Hartmann (ex AT VANCE). Les compositions sont parfois proche d’un ANGRA qui aurait quelque peu épuré son style (The Great Eternity) avec des mélodies, des chœurs et des arrangements que ces derniers ne pourraient pas vraiment renier. D’autres titres comme Don’t Want To Be An Actor ou Footprints sont aussi des moments forts de l’album avec leurs mélodies imparables et leurs arrangements bien sentis. L’ensemble de l’album reste plutôt homogène malgré un instrumental acoustique qui finalement n’est pas désagréable (The Angels Dance) et pour un premier essai, Majestic Vanguard nous livre un Beyond The Moon qui ne vise pas l’esbroufe, malgré un haut niveau de composition et d’interprétation, mais tout simplement le plaisir des oreilles et c’est déjà là un très bon départ.

Highlights: The Great Eternity, Don’t Want To Be An Actor, Footprints

87 / 100